4.5
(56)

À la fin de l’année 2012, je suis parti au Club Méditerranée pour y vivre une nouvelle expérience professionnelle. Pendant cette saison en tant que serveur au village vacances des Deux Alpes, j’ai eu le plaisir de rencontrer Alexandre avec qui je suis devenu ami. Chanteur, danseur mais également comédien, il nous raconte comment il a pu réaliser son rêve et devenir artiste professionnel.
Temps de lecture : 6 min – Partagez votre avis à la fin de l’article 🙂

Alexandre artiste interview n°3

1) Est-ce que tu peux te présenter et nous raconter quel est ton parcours ?

Il s’est passé un truc assez dingue quand j’étais petit. Mes parents me voyaient danser sur des musiques vinyles 33 tours et ils se sont dit « notre fils va prendre des cours de danse ! ». Je m’appelle Alexandre Bernot, j’ai 32 ans et je jouais au théâtre Mogador de Paris dans la comédie musicale Ghost, jusqu’au début du confinement.

Quand j’étais adolescent, mes parents ne me voyaient pas partir à Paris et tenter ma chance dans la musique… D’abord étudiant en architecture à Rouen pendant six ans, j’ai eu plusieurs jobs dans le milieu artistique mais toujours en tant qu’amateur. Ma première expérience comme artiste professionnel, je l’ai faite dans la parade de Disneyland Paris en parallèle de mes études. Au fond, même en ayant travaillé un an dans une agence d’architecture, ce que je voulais c’était devenir un artiste.

« Au moment où je me suis rapproché de ma partenaire, et que j’ai senti les 1000 personnes dans le public, je me suis dit : Wow, faut pas que j’me foire ! »

En 2012, mon frère me fait passer une offre de casting. Après trois tours d’auditions et pas mal de stress, voilà que j’intègre la comédie Shrek le musical inspirée du dessin-animé ! Une belle expérience qui s’enchaîne par plusieurs saisons au Club Méditerranée en tant que chorégraphe. Sur mes jours de repos, je profite du village et de la montagne. Jusqu’à ce jour off où, je décroche un rôle dans le Bal des Vampires. J’étais tellement heureux de savoir que j’allais enfin pouvoir réaliser mon rêve de gosse ! Aujourd’hui, je suis installé à Paris et vis de ma passion en jouant dans des comédies musicales telles que Ghost, initialement programmée jusqu’au 26 avril.

2) Quels sont les enjeux et les challenges dans ton métier d’artiste ?

Mon challenge au quotidien c’est de toujours me remettre en question et ne jamais rester sur mes acquis. Je peux trouver des rôles dans les “ensembles de comédies musicales” car je sais chanter et danser mais ce que je vise, ce sont les premiers rôles. Je me considère aujourd’hui davantage comme un chanteur que comme un simple danseur. C’est d’ailleurs pour cela que je prends de plus en plus de cours de chant, afin d’assoir ma technique vocale.

En parallèle de mes contrats, je continue à me perfectionner avec des cours de chant et théâtre. Pour être à la hauteur des castings, il faut s’entraîner en permanence, c’est essentiel. Dans les comédies musicales que je vise du type Broadway, c’est un critère de sélection de savoir danser, chanter et jouer la comédie en même temps.

3) Qu’est-ce qui te motive le plus dans ton métier au quotidien et comment fais-tu pour jouer 5 soirs par semaine devant autant de monde ?

Ce que j’aime le plus dans ce métier d’artiste, c’est de créer des émotions chez les spectateurs et les faire entrer dans un autre univers. Leur faire oublier leur routine quotidienne, au moins pendant ces 2h30 de spectacle. Les applaudissements et les émotions que l’on peut ressentir nous motivent également à toujours faire mieux. Quand les artistes sont connectés entre eux, le public le ressent, et c’est cette cohésion qui est importante. Après c’est clair qu’avec le virus, c’est moins d’actualité en ce moment…

Honnêtement, je crois que c’est plus stressant pour moi de devoir chanter devant ma famille que d’être sur scène tous les soirs ! Je me souviens il y a quelques semaines, j’ai vraiment été stressé. Je devais remplacer l’acteur principal dans Ghost. Au moment où je me suis rapproché de ma partenaire, et que j’ai senti les 1000 personnes dans le public, je me suis dit « Wow, faut pas que j’me foire ! ». Les premières minutes ont été très intenses mais une fois lancé, le stress s’est envolé !

4) Comment fais-tu pour trouver un équilibre entre ton activité d’artiste et tes projets personnels ?

Lors des premiers mois, quand j’avais des contrats au théâtre Mogador, on devait commencer les répétitions l’été. Du coup, entre les répétitions et la doublure du premier rôle que j’avais à maîtriser, j’ai passé ma vie au théâtre jusqu’au mois de janvier. En étant artiste, je crois que je ne fais pas la différence entre le personnel et le professionnel. Mes projets personnels sont axés autour du professionnel car justement, c’est ma passion.

C’est certain qu’il y a des périodes comme jusqu’avant le confinement, où j’avais très peu de temps libre… Je n’avais pas forcément le temps de prévoir une raclette, maintenant avec le contexte actuel, je peux presque en faire une par semaine !

« J’avance dans la vie en essayant de mieux me connaître, pour pouvoir prétendre à des choix de carrière en phase avec ma personnalité. »

5) Considères-tu qu’apprendre à mieux se connaître est bénéfique pour mieux-vivre ?

Je pense que c’est primordial, et que ça se fait au fur et à mesure des années. Tu découvres ta personnalité avec les aventures, les rencontres et les expériences. Je suis quelqu’un de jovial et d’entreprenant dans ma carrière, certainement parce que dans mon enfance j’ai rencontré des difficultés. Malgré les insultes et les reproches du CP à la seconde, j’ai continué la danse parce que c’était mon rêve.

Aujourd’hui, je veux voir le bon côté de la vie. Ça se fait par étape et même si ces moments dans mon enfance ont pu être difficiles, ça fait partie de moi et ça m’a permis d’être qui je suis aujourd’hui. J’avance dans la vie en essayant de mieux me connaître, pour pouvoir prétendre à des choix de carrière en phase avec ma personnalité.

6) Qu’est ce qui t’aide au quotidien, à prendre les décisions justes et à avoir confiance en toi ?

Les retours de mes amis et les paroles du public à la fin des spectacles me donnent confiance en moi. Ma famille évidemment, ma professeure de chant et les personnes qui me suivent. C’est important aussi de suivre son intuition, je pense que ça m’aide à prendre des décisions adaptées notamment pour accepter tel ou tel rôle. Le fait d’avoir vécu d’autres expériences me permet maintenant de savoir ce qui m’attend. Cela me permet dans tous les cas de mieux savoir ce vers quoi je veux aller.

7) Pour continuer à évoluer sur le plan personnel et professionnel, quelles sont tes aspirations ?

Artistiquement, il faut que ce dans quoi je m’engage soit en accord avec mes valeurs. C’est aussi pour cela que je m’ouvre au cinéma et à la pop. Un de mes rêves, serait d’écrire mes propres chansons dans la pop. Je n’aurais certainement pas fait tous ces projets si on m’avait enlevé ce rêve de devenir artiste.

« C’est essentiel de garder en tête ce qui vous fait rêver, tout en provoquant les choses lorsque vous sentez que c’est le bon moment. »

Lorsque je dois passer des auditions, le coaching de chant ou de théâtre m’est très utile. Il y a des moments où je stress avant les auditions, je me dis « je vais foirer ! », mais je ne me le dis jamais pendant l’audition. Ce qu’il faut garder à l’esprit c’est que le travail paie toujours. La preuve d’ailleurs, c’est que je serai sur un autre projet à partir du mois de septembre. Je ne peux pas encore le dévoiler mais, c’est pour bientôt !

8) À toutes les personnes qui te lisent, et qui cherchent à construire leur propre chemin, qu’aimerais-tu leur dire ?

Croire en soi, suivre son intuition et saisir les opportunités au bon moment. C’est essentiel de garder en tête ce qui vous fait rêver tout en provoquant les choses lorsque vous sentez que c’est le bon moment. Parfois, il faudra s’obstiner, parfois pas. Mais je crois que le plus important c’est de ne pas laisser d’autres personnes décider à votre place. La personne la mieux placée pour savoir quoi-faire et comment, c’est vous.

➡️ Avant de terminer, j’aimerais te proposer le jeu du portrait chinois ! C’est un jeu littéraire qui permet d’en savoir plus sur une personnalité. Ça te tente ? 🎭

Si tu étais un animal tu serais ? la tortue 🐢 car au-delà d’avancer lentement, elle a une carapace qui la protège et c’est important dans ce milieu d’avancer prudemment.

Un super-héros : Batman 🕶 car c’est un super-héros sans super pouvoir donc il reste tout de même humain !

Un super-pouvoir : lire dans la pensée des gens 👥 pour voir qui ils sont réellement.

Un défaut : angoissé 😧 parce qu’un rien peut m’angoisser et en même temps me stimuler !

Une qualité : chaleureux 😀 car j’aime partager et discuter avec les gens.

Et la citation qui te caractériserait le mieux ? « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. » – Oscar Wilde

Vous avez apprécié l’interview de Alexandre ? Faîtes-le nous savoir ci-dessous en 1 clic 🙂

↪️ Accédez à l’interview n°4 et apprenez-en plus sur la confiance avec Aleksandra… Lire la suite

Avez-vous trouvé cet article utile ?

(1 : à revoir / 5 🙂 : très utile)

Moyenne des avis 4.5 / 5. ✅ Avis : 56

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?